frendeitptrues
button facebook 1

instagram

 3. Dosage de la progestéronémie


Au terme de la gestation, la chute du taux sanguin de progestérone, en concomitance avec une augmentation des œstrogènes, induit une augmentation du taux de récepteurs à l'ocytocine au niveau du myomètre : cela permet ainsi à l'utérus de se contracter pour l'expulsion des chiots.
Le dosage du taux sanguin de progestérone est actuellement le moyen le plus fiable et le plus précis pour détecter la fin de la gestation chez la chienne :
· la progestérone atteint un niveau basal entre 14 et 34 heures avant la mise bas selon les chiennes ;
· si le taux mesuré est supérieur à cette valeur basale, on peut affirmer qu'il n'y au-ra pas de naissance avant au moins 14 heures, et l'on peut encore augmenter ce délai si la progestérone est nettement plus élevée.
Le dosage du taux sanguin de progestérone est donc indispensable lorsque l'on en-visage de faire une césarienne : il est en effet impératif de ne pas intervenir trop tôt pour que les chiots soient viables (une prématurité, même légère, entraînant chez le chiot un déficit respiratoire souvent fatal). Dans les races pour lesquelles la césarienne est souvent de règle, voire quasi-systématique (Bulldog anglais ou Bouledogue français, par exemple), on a ainsi constaté qu'un bon suivi de la chute du taux de progestérone augmente considérablement les chances de survie des chiots.

L'actualité Dacca

  • 1